South Harmon Institute of Technology


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le vent des douceurs [Pv Aïsha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Siegfried Aeterna
° Classe 2 °
° Classe 2 °
avatar

Masculin
Nombre de messages : 343
Age : 28
Classe : Classe 2
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Petit(e) ami(e) au SHIT : Son coeur est attiré par la beauté où qu'elle puise se trouver...
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Le vent des douceurs [Pv Aïsha]   Ven 21 Mar - 21:44

Le vent soufflait avec légèreté sur le toit de l'établissement, et Siegfried avait donc décidé de d'aller prendre l'ai, afin d'également pouvoir observer les cieux légèrement emplis de nuages blancs purs...
Le jeune irlandait était donc arrivé sur le toit aprés avoir déposé la quasi-totalité de ses affaires dans sa chambre; il n'avait ni son sabre, ni son violon, ni même son habituel livre qu'il traînait pourtant souvent partout avec lui... Il n'était venu sans rien de tout cela, souhaitant seulement observer la nature à l'état pur, et profiter du vent léger qui faisait partir ses cheveux en bataille...
Le jeune homme s'approcha du rebord du toit, avant de s'y asseoir en laissant pendre ses jambes dans le vide. Puis il s'allongea finalement à même le sol, son regard dirigé vers le ciel bleu aux nuages blanc...

Il ne pensait à rien d'autre pour le moment, à part peu être à ce qu'il pourrait faire si l'on venait le déranger...


_________________

Moi qui chante tout les soirs avec le vent
Je rève de pouvoir traverser les temps...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le vent des douceurs [Pv Aïsha]   Mar 25 Mar - 2:41

Il vole. Il vole, il plane, il surfe sur l'air. C'était vraiment un beau tir. Très réussi.
Mais, une branche d'arbre surgit de nulle part alla freiner ce magnifique plané.

-Eh m*erde...

En effet, ce n'était pas une soucoupe volante, mais Aïsha qui jouait au frisbee. Toute seule, certes, mais elle jouait. Et voilà que, alors que se lancer était sûrement un des plus beau, un arbre apparu soudainement cassait tout son élan.

Bref, il ne lui restait plus qu'à récuperé son jeu...

L'arbre responsable de cette interruption se tenait juste à côté du toit de l'établissement, c'est donc par là que, en tout intelligence, la jeune fille se dirigea. Elle entra à toute vitesse dans la hall, bousculant quelque nouveaux arrivants, renversa une valise qui s'ouvrit en grand sur le sol marbré, et, sans écouter les insultes criées sur son passage, elle continua son chemin, courant toujours.

Mais, hélas pour elle, arrivée dans les escaliers, elle ne put plus avancer.
Une foule immense, enfin, immense pour l'étroit escalier, bloquait tout. Elle essaya tant bien que mal de se frayer un chemin dedans. Impossible. La foule était si compacte qu'une allumette ne serait pas passé. La cause en était une bagarre qui s'était déclenchée dans les marches.

Soudain, alors qu'elle songeait à marcher sur les têtes des gens, ce qui est totalement crétin, elle eut une idée lumineuse. Enfin, de son point de vue. Car pour toutes personnes "normales", ce qu'elle allait faire était totalement irresponsable...

Elle ressortit dehors, et s'arreta au pied de l'arbre. Elle leva la tête, et évalua la distance qu'elle aurait à parcourir.
Bon, autant y aller tout de suite. Elle se colla contre le mur, et posa ses deux pieds sur le tronc. Ainsi, elle commença à avancer vers le haut. Dès qu'elle eut atteint une hauteur suffisante pour attraper une branche, elle se hissa, et continua son escalade, branche par branche.
Elle était haut, très haut, les gens la regardait, terrorisés, et elle, elle ne s'en rendait même pas compte. Pour la jeune fille, il n'y avait rien d'extraordinaire.
Elle attrapa enfin son frisbee. Lançant une main, elle attrapa alors le bord du toit et se hissa dessus.

Légèrement épuisée à cause de son "périple", elle s'assit sur le rebord du toit, et commença à inspecter son frisbee à la recherche de la moindre égratinures..
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried Aeterna
° Classe 2 °
° Classe 2 °
avatar

Masculin
Nombre de messages : 343
Age : 28
Classe : Classe 2
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Petit(e) ami(e) au SHIT : Son coeur est attiré par la beauté où qu'elle puise se trouver...
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: Le vent des douceurs [Pv Aïsha]   Ven 4 Avr - 18:25

Le vent aurait pu le bercer des heures durant que Siegfried ne s'en serait jamais rendu compte. IL aurait pu demeurer en ce lieu des jours et des jours sans ressentir ni la soif ni la faim tellement il se sentait bien à regarder les nuages et le ciel qui les portait. Il voyait les oiseaux voler librement tel qu'il aimerait bien le faire lui aussi. Pendant un moment, Siegfried cru même voir une soucoupe volante passer devant ses yeux, se disant alors que cela était alors presque impossible; même s'il ne croyait qu'à moitié à certaines légendes comme quoi leur univers était régit par des lois les dépassant, il ne pensait pas que des extraterrestres viendraient se montrer en pleine journée. Et puis pourquoi serait-ce juste avec le jeune irlandais que le premier contact se fairait, s'il s'agissait bien d'un contact désiré...
Il soupira et laissa donc cette "sousoupe" passer son chemin, avant de la revoir passer encore plus prés de son visage, à une telle proximité qu'il du rouler sur lui même pour l'éviter, avant de la voir repartir. Il l'observa alors avec un peu plus d'attention; avant d'éclater de rire en voyant qu'il ne s'agissait que d'un simple frisbee. Le jeune homme suivit donc le jouet du regard, voler dans les airs avec certes moins de liberté que les oiseaux, mais tout de même capable de franchir les cieux même un court moment. Puis l'arbre fit alors son apparition, bloquant le jouet dans ses branches, et arrétant ainsi un vol qui semblait avoir bien démarré pour être des plus magnifiques...

Siegfried pensa alors à aller le ramasser pour le remettre à son ou sa propriétaire, mais des cris le fit se retourner en direction de la porte du toit, et détourna donc légèrement son attention du frisbee. En descendant légèrement les escaliers, il put alors apercevoir un grand nombres de personnes dans l'étroit couloir, certainement des nouveaux arrivants perdus... Il remonta donc et ferma la porte derrière lui pour ensuite penser à vraiment aller chercher ce frisbee, quand de nouvelles exclamations lui parvinrent, mais de l'extérieur ce coup ci. Prenant la direction des cris, Siegfried se penchant alors par dessus le mur du toit, et apercu alors une jeune pensionnaire en train de monter l'établissement d'une manière des plus innovantes. Elle avait posée ses deux pieds sur le murs, avant d'utiliser la force d'équilibre crée pour se hisser sur la première branche avant de continuer son escalade petit à petit.
Elle parvint finalement à récupérer ce qui semblait être son bien, avant de se hisser sur le toit, ne remarquant même pas la préscence de Siegfried.
Ce dernier l'observa tout de même avec un sourie amusé aux coins des lèvres...

Belle montée...
Il faudra que j'essaye à l'occassion...

_________________

Moi qui chante tout les soirs avec le vent
Je rève de pouvoir traverser les temps...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vent des douceurs [Pv Aïsha]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vent des douceurs [Pv Aïsha]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
South Harmon Institute of Technology :: ---| 1ère étage |--- :: 
| Le toit |
-
Sauter vers: