South Harmon Institute of Technology


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une arrivée sous une pluie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une arrivée sous une pluie   Mer 23 Jan - 15:23

Une nouvelle journée débuta sur le pays du soleil levant, une journée qui serait tout aussi monotaune que les autres.
Dans la famille Shiynmey, la maison se réveilla peu à peu mais avec une certaine tension. dans la cuisine, la mère de famille se presser à préparer le petit déjeuné, dans la salon, le père e famille était en train de regarder le journal télévisé suivit d'ensuite la météo qui signalait qu'il y aurait de la pluie pour l'après-midi. A l'étage, tout était silencieux. on pouvait facilement croire que personne ne si trouvait, ou alors une personne profondément endormie. mais pas du tout, c'était kuste que cette personne était très silencieuse. la seule chose qui montra que cette personne était réveillé, ce fut le bruit de sa porte de chambre lorsqu'elle la ferma.

C'était une jeune fille qui venait de sortir de la chambre, elle avait de longs cheveux verts qui étaient un peu enmélés et elle était habillée d'une simple chemise qui se trouvait être deux fois trop grande pour elle. Elle n'avait pas vraiment bonne mine en ce matin grisâtre, ce qui était normale lorsqu'on se réveillait. Elle descendit les escaliers en se tenant à la rembarde pour ne pas tomber, ce qui était plutôt préférable car elle fahit louper à trois reprise une marche. Elle passa devant la porte du salon puis elle continua sa route vers la cuisine, sans même prendre la peine de saluer au passage son père qui s'était levé pour lui dire bonjour.

Lorsqu'elle arriva dans la cuisine, elle montra autant de signe d'affection à sa mère qu'à son père. Mme Shiynmey dit quelque chose à sa fille, mais ceci fut incompréhensible pour cette dernière qui était toujours dans le pâté. Aparament, elle lui avait parlé du petit déjeuné car lorsque la jeune fille alla se faire griller des taosts, sa mère l'arrêta pour lui montrer ce qui se trouvait sur la table. elle alla donc s'assoir à la table de la cuisine puis elle prit son petit déjeuné. Elle avala son petit déjeuné en dix minutes avant de se lever de table, toujours avec le même air fatigué et lorsqu'elle arriva à la porte de la cuisine, elle entendit sa mère lui parler nouveau, mais cette fois-ci ce qu'elle racontait était bien plus descriptible:


" .... Partirons dans une quinzaine de minutes ..."

Ce fut tout ce que comprit la jeune fille, ce qui était déjà pas mal dans l'état où elle se trouvait. Au moins elle avait compris l'information la plus importante. Puis sans même attendre que sa mère est eu le temps de finir sa phrase, l'adolescente sortit de la cuisine en ochant la tête pour dire qu'elle avait compris le message.
La jeune fille était retournée dans sa chambre qui lui parut plus nette au fils où elle imergeait enfin de son sommeil. Sa chambre était grande, un lit deux places, une télévision dernier cri tout comme son ordinateur qu'elle alla débrencher et qu'elle rangea dans une sacoche avec le chargeur puis elle alla poser sa sacoche à côté d'une grande valise ouverte, dont elle était casiment remplie de vêtement en tout genre, et à côté d'un sac de sport et d'un katana. Elle fit ensuite demis tour puis elle alla à l'opposé de sa chambre, franchissa une nouvelle porte qui donna sur une grande penderie, remplie de robes qui n'avait jamais été mises, ainsi que sur une salle de bain comprenant un bain, une douche que lavabo sans oublier deux glaces. l'un des deux miroirs se trouvait au dessus du lavabo et l'un à côté de la penderie et dans le quel on pouvait se voir entièrement.

Après s'être mis un coup d'eau sur la figure et s'être habillée, la jeune fille sortit de sa salle de bain complètement métamorfosé. Elle avait perdu sa mine de déterrée et se cheveux n'étaient plus enmélés, d'ailleur ils étaient même attaché par un élastique jaune en une queu de cheval sur le côté, laissant quelques mèches de cheveux encadrer son visage au regard qui était devenu froid.
La jeune fille regarda sa pendule, il était l'heure de partir. Elle alla ranger quelques petite chose dans sa valise, dont sa trousse de toilette et sa sacoche d'ordinateur, puis elle ferma son bagage. Elle mit sur l'une de ses épaules son sac de sport, après avoir mis son sabre à sa taille, puis elle fit rouler sa valise jusqu'aux escaliers où elle fut obligée de la prendre à deux mains afin de la soulever. Une fois arrivée dans le hall d'entré, ses parents la regardèrent d'un air trsite, comme s'ils n'allaient plus voir leur fille, ce n'était pas faux dans un sens, mais elle n'allait pas partir pour toujours, ce qui pourtant arrangerait l'adolescente.

Il y eut un long silence entre les deux personnes adultes et leur fille. il ne fut brisé qu'à l'entente d'un bruit de voiture qui venait d'arriver. La mère ouvrit la porte d'entré, laissant passer le père de famille avec la grosse voiture qu'il alla placer dans le coffre du taxi qui venait d'arrivé, puis se fut au tour de la jeune fille de sortir de la maison. elle se dirigea également vers le coffre de la voiture où elle y déposa son sac de sport avant d'aller s'assoire à l'arrière du véhicule puis en guise d'aurevoir, elle accorda le premier regard à ses parents de la journée, mais qui serait aussi le dernier.

L'adolescente ne sut combien de temps dura le voyage, mais pas mal de temps pour voir le ciel s'assombrir un peu plus et qu'il se mette à pleuvoir. Cela devait faire minimum cinq heures qu'elle se trouvait dans ce véhicule car elle se souvenait qu'ils avaient dit à la météo qu'il ne pleuverait que à partir du début d'après-midi.
La trajet fut sans encombre, mais terriblement ennuyeux. La seule distraction qui était à la disponibilité de la jeune fille était de regarder le paysage défiler derrière la vitre floutée par les gouttes de pluie, ou elle pouvait aussi très bien dormir.

Environs une plus tard, le véhicule s'arrêta pour la dernière fois devant un portail, surement celui de son nouvel établissement. Elle s'étira dans la voiture puis elle se pencha en avant pour pouvoir parler plus convenablement au chauffeur. Elle lui demanda combien elle lui devait mais l'homme lui indiqua que ses parents avaient déjà payé le trajet. Elle fit comprendre ensuite au chauffeur qu'elle avait compris puis elle quitta le véhicule après avoir mis la capuche de sa veste sur tête pour être le moins possible mouillé. Elle alla récupérer ses bagages dans le coffre puis elle alla franchir les grilles de ce pensionnat. elle se trouva alors dans une grande allée, Elle voyait très nettement la porte du pensionnat au loins, elle marcha alors dans cette direction en penant à tout et à rien, ne faisant pas vraiment attention à ce qui se trouvait devant elle. Elle marcha, elle marcha puis ....

BAAM !!!

Ce fut la colision avec on ne savait quoi. la jeune fit s'était retruover les fesses par terre, sa capuche ne se trouvait plus sur sa tête. Voila une belle position pour se retruover encore plus vite trempé par la pluie qui ne cessait de tomber en force.


" itai" dit-elle tout se frottant le bas du dos.
Revenir en haut Aller en bas
 
Une arrivée sous une pluie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
South Harmon Institute of Technology :: ---| Extérieur |--- :: 
| La grande allée |
-
Sauter vers: